Stépanie LEHU, artiste photographe

Portfolio

Masques

(2007, 8 tirages numériques n&b d’après négatifs contrecollés sur aluminium, dimensions variables)

Masque vient de l’arabe "masharah" qui signifie raillerie et farce. Premièrement, le masque renvoie à l’idée de devenir un autre, un personnage. Cela fait référence au théâtre, à la tradition du carnaval où le statut social de chacun est aboli et où tout est permis. Deuxièmement, il renvoie à la mort. Le masque est donc lié au passage : d’une personnalité à une autre ou de la vie à la mort.

Par des jeux d’ombres et de lumières sur les modèles, leurs visages adoptent une structure différente et ne sont plus reconnaissables. Ils sont devenus autres. Pour moi la lumière n’est pas seulement l’élément fondamental à toute naissance d’images photographiques, mais une finalité. C’est elle qui sculpte la matière et redéfinit les visages.

Les visages figés flottent parfois dans l’espace et il n’y a plus aucun repère qui les rattache à un corps humain. C’est là qu’ils ressemblent le plus à des masques mortuaires comme s’ils avaient été moulés directement sur le corps. Certains autres portraits rappellent plutôt la statuaire grecque du fait que la pupille soit invisible et laisse le regard vide.

Masque 1 Masque 2 Masque 3 Masque 4 Masque 5 Masque 6 Masque 7 Masque 8

Toutes les photographies de ce site sont la propriété exclusive de Stéphanie Lehu. Elles sont protégées par la loi sur le copyright en France et dans le monde.